Le Nautic de Paris lance un grand concours d’innovation nautique et appelle les 18 Régions et territoires ultramarins à y participer

L’industrie nautique française a toujours fait preuve d’innovation pour se hisser parmi les meilleurs mondiaux et s’y maintenir.

Véritable vitrine de cette dynamique industrielle, le Salon Nautique de Paris, organisé par notre filiale Nautic Festival SA, s’investit, depuis plusieurs années, pour valoriser les initiatives des entreprises, grandes ou petites.

En 2019, le Nautic a décidé d’aller plus loin et lance pour la première fois un concours de grande ampleur en offrant une visibilité inégalée aux meilleurs projets régionaux. 18 Régions et territoires ultramarins sont impliqués.

Le concours s’adresse aux entreprises qui innovent dans les pratiques nautiques en mer, rivières ou encore lacs. Trois critères seront déterminants, les projets présentés doivent :

  • Participer à la transition écologique et solidaire de la filière
  • Faciliter l’accès à la pratique nautique
  • S’inscrire dans un processus entrepreneurial

Qu’il s’agisse de « produit » ou de « service », les innovations présentées pourront être incrémentales, c’est-à-dire qu’elles marqueront une continuité avec les produits ou services existants, ou en rupture technologique, en offrant des caractéristiques radicalement nouvelles.

Les produits et services finalistes seront exposés dans un espace spécialement dédié du hall 1 du 7 au 15 décembre 2019, à l’occasion de la 59e édition du Salon Nautique de Paris. La grande finale, quant à elle, est prévue lors de la journée d’innovation le samedi 14 décembre.

Les porteurs de projet ont jusqu’au 30 septembre 2019 pour candidater en s’adressant à un référent régional. Les différents référents régionaux se réuniront en jury régional et adresseront au Nautic les meilleurs projets au plus tard le 11 octobre.

Toutes les infos sur le site web du Nautic

le loueur de bateaux click&boat se diversifie

En rachetant Océans Evasion, la start-up née en 2013 élargit son offre aux billets d’avion et aux nuits d’hôtel… A l’équilibre, la start-up emploie 115 personnes installées à Boulogne-Billancourt, à Marseille, à Miami et, désormais, à Lorient.